PHARMACIE ENGAGÉE, PATIENT SÉCURISÉ.

Covid-19

 

La crise COVID-19 a un impact profond sur l’exercice officinal.

La démarche qualité et ses outils sont autant de leviers qui peuvent aider les pharmaciens en cette période, notamment dans la prise en main de leurs nouvelles missions.

Plusieurs outils sont mis à disposition pour vous accompagner sur la gestion de l'officine dans le contexte épidémique, sur la réalisation des tests rapides d'orientation diagnostique antigéniques nasopharyngés pour la détection du SARS-Cov 2, et sur la vaccination Covid-19 en officine et à sa distribution aux professionnels de santé en ville.

Vaccination Covid-19

Depuis mars 2021 les pharmaciens d’officine, des pharmacies mutualistes et de secours minières sont dorénavant autorisés à prescrire et à administrer tous les vaccins disponibles contre la Covid-19. Les étudiants de 3ème cycle court ainsi que les préparateurs en pharmacie sont également autorisés à administrer les vaccins contre la Covid-19.

Plusieurs DGS-URGENT viennent préciser les modalités de réalisation de cette mission en officine (critères d’éligibilité, traçabilité,…) et la logistique d’approvisionnement en vaccins.

Les informations à connaître pour vacciner contre la Covid-19 sont regroupées et synthétisées au sein de plusieurs outils :

> Check list C.07 - Critères éligibilité et priorisation à la vaccination Covid-19

> Mémo M.23 - Mise en place de la vaccination à l’officine

> Procédure P.11 - Approvisionnement en vaccins Covid-19

> Procédure P.14 - Réalisation de la vaccination Covid-19 Moderna

> Procédure P.15 - Réalisation de la vaccination Covid-19 Pfizer

> Enregistrement E.20 -Information du patient sur la vaccination avec Moderna

> Modèle information du patient sur la vaccination avec Moderna

> Enregistrement E.21 - Information du patient sur la vaccination avec Pfizer

Modèle information du patient sur la vaccination avec Pfizer

> Enregistrement E.22 - Attestation de formation - Vaccination COVID-19

> Procédure P.16 - Préparation des seringues individuelles pré-remplies Spikevax

> Procédure P.17 - Préparation des seringues individuelles pré-remplies Comirnaty

Autotests

A compter du 15 octobre, les autotests réalisés sous la supervision d’un professionnel de santé ne seront plus reconnus comme preuve pour le passe sanitaire. Les autotests réalisés sans supervision restent accessibles pour un suivi individuel mais ne donneront toujours pas accès au passe sanitaire.

> Mémo M.24 - Supervision des autotests

Tests antigéniques

Des tests rapides d'orientation diagnostique antigéniques nasopharyngés pour la détection du SARS-Cov 2 sont réalisés par les pharmaciens d'officine.

Plusieurs outils sont disponibles pour les accompagner dans cette nouvelle mission  : 

C06. Critères d'éligibilité des tests antigéniques

> M22. Tests antigéniques

P10. Réalisation des tests antigéniques

> E14. Attestation de formation - Tests antigéniques

> E15. Attestation pour la gestion et la réalisation des tests

E17. Traçabilité et communication des résultats aux autorités

Modèle de déclaration de réalisation des tests hors lieu d’exercice

Documents de référence :

- Liste de tests antigéniques disponibles sur le marché sur le site du Ministère des Solidarités et de la Santé.

- Informations sur les personnes à risques sur le site du Ministère des Solidarités et de la Santé.

Organisation des locaux et de l’équipe

Le Mémo M21. (mis à jour en août 2020) présente des conseils spécifiques à l’organisation du travail en période épidémique et notamment les modalités d’accueil des patients, l’organisation de l’espace de vente, la protection de l’équipe, le nettoyage des locaux, la gestion des déchets.

Plusieurs principes du référentiel qualité viennent en outre appuyer la structuration des activités.

Il est notamment essentiel que les responsabilités et tâches de chaque membre de l’équipe officinale soient clairement définies. La matrice des tâches peut aider à organiser cette répartition. Comme l’ensemble des outils elle est personnalisable pour s’adapter aux activités de l’officine. 

Documents de référence : 

  • Consulter la FAQ officine qui recense sur la base d’une veille quotidienne les derniers éléments réglementaires à prendre en compte dans son exercice professionnel.
  • S’inscrire à la liste de diffusion DGS-URGENT.

Accueil et information des usagers

Les premiers principes mis en évidence dans le référentiel portent sur l’accueil et l’information des usagers. 

En cette période, il convient d’informer les patients à la fois sur l’organisation de l’officine en respect des règles de distanciation sociale, de sensibiliser aux gestes barrières, notamment le port des masques et de transmettre les mesures à prendre face aux premiers signes, si l’usager du système de santé est malade, ou les modalités d'accès au dépistage...

Documents de référence :

Dispensation des ordonnances sur support numérique

Le pharmacien est confronté de façon accrue à l’envoi d’ordonnance par voie électronique, pour éviter le déplacement des patients, par exemple dans les suites d'une téléconsultation.

Le pharmacien peut sécuriser les pratiques de l’équipe officinale en appliquant les principes présentés dans la procédure de dispensation des médicaments sur ordonnance (mise à jour) et mettre en place le double contrôle. 

Documents de référence : 

Autres services mis en place dans le contexte Covid

La situation épidémique peut conduire à développer un service de livraison et de dispensation au domicile. Une checklist (mise à jour pour intégrer les précautions en période Covid-19) permet d’organiser cette activité (principe 18 du référentiel). 

L’officine peut également s’organiser pour mettre en place une activité de téléconsultation (principe 25 du référentiel). 

Selon l’arrêté du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaire à la gestion de la sortie de crise sanitaire, les pharmaciens d'officine peuvent réaliser à distance par télésoin des actions d'accompagnement des patients sous traitement anticoagulant oral par anticoagulants oraux directs ou par antivitamines K et des patients sous antiasthmatiques par corticoïdes inhalés ainsi que des bilans partagés de médication.

La pertinence du recours au télésoin est déterminée par le pharmacien et ces actions sont réalisées par vidéotransmission. Elles sont conditionnées à la réalisation préalable, en présence du patient, d'un premier entretien de bilan de médication ou entretien d'accompagnement d'un patient atteint d'une pathologie chronique par le pharmacien. Pour les patients présentant une perte d'autonomie, la présence d'un aidant est requise.

Document de référence :

Haut
de page